Think Tank Stratégies Durables
Think Tank Stratégies Durables

Sommaire des transparents

Ces transparents constituent les acquis de quarante années d’enseignements d’études de stages professionnels de douze formations.

Les données « transparents » et commentaires éventuellement associés sont classés suivant les rubriques suivantes : 

A/ Les fondamentaux du développement soutenable

B/ Les techniques, moyens et méthodologies disponibles : 

  • Productions 
  • Management de l’entreprise
  • Chartes
  • Consommations
  • Territoires 

C/ Actualisation des problèmes et problématiques aux différents    niveaux de la mondialisation

D/ Stratégies comportementales des acteurs

E/ Glossaire

F/ Références  bibliographiques

G/ Sites 

ORGANISATIONS DES DONNEES ET CONNAISSANCES FONDAMENTALES ET TECHNOLOGIES

Première Partie 

A/ Les fondamentaux du développement durable

A1/ Rio 1992 vingt ans après – les objectifs du millénaire 

A2/ Changer de cap

A3/La synthèse écologique : principes et lois incontournables du développement soutenable 

A4/Les écosystèmes humains : la synthèse    environnementale 

A5/Le génie de l’environnement

A6/La socio – anthropologie (de l’environnement)

A7/Le droit (lois et directives) franco – européen de l’environnement  

A8/Les différentes écologies : urbaine, rurale, sociale, industrielle, agro – écologie, etc.

A9/Les différentes économies et les nouveaux écosystèmes humains

A100/ QUIZ

Deuxième partie

B/ Les techniques et les moyens disponibles

B1/ Les différentes chartes utilisables pour le développement soutenable 

B2/Nouvelles techniques et nouvelles méthodologies de production :

 B21/ - Energétique: transition

        B22/ Energies renouvelables 

        B23/ Economies d’énergie

        B24/ Modes de transport

        B25/ Bilan carbone

B26/ La haute qualité environnementale du bâti durable

B27/ Eco – conception, analyse globale du cycle de vie 

B28/ Les nouvelles agricultures 

B200/ QUIZZ

B3/ Gestion de l’entreprise

B31/ BLes études d’impacts 

B32/ Les installations classées

B33/ Le système anglo – saxon internationalisé : ISO

B34/ Les différentes méthodes de management

B35/ La responsabilité sociale de l’entreprise 

B36/ Les investissements socialement responsables

B37/ Maitrise des risques industriels

B38/ Le reporting : GRI

B39/Un exemple d’analyse conceptuelle : Monoprix

B300/ QUIZ

B4/ Techniques et méthodes nouvelles de consommation (flux matière)

B41/ Compromis durable

B42/ Les Eco – labels

B43/ Marketing vert 

B44/ Marketing, durable

B45/ Commerce équitable

B46/ Produire et consommer localement 

B47/ Mise en œuvre du principe de réciprocité commerciale

B48/ Le nouveau statut des déchets 

B49/ La faillite de l’OMC

B400/ QUIZ 

B5/ Une approche nouvelle du paramètre 

B51/ ressource ESPACE

B52/ Agendas des collectivités territoriales (Angers une exigence d’excellence, Cergy Pontoise une réputation internationale, Ecully un pragmatisme très réaliste) 

B53/ Les éco – quartiers (BED ZED, Lyon, Saint Etienne, Fribourg)

B54/ Les trames vertes et bleues

B55/ L’Eco – tourisme

B500/ QUIZ

Troisième partie 

C/ Problèmes et problématiques du développement soutenable aux différents niveaux de la mondialisation

Présentés en fonction de rubriques:

I/ Ce qui avait été promis et les objectifs du millénaire

II/ Où en est-on en Avril 2012

III/ Qu’a apporté la conférence du vingtième anniversaire (2012)

IV/ Facteurs limitants

V/ Eléments supplémentaires de solution

C1/ Comment mesurer le développement durable

C2/ Les risques engendrés par les différents modèles économiques

C3/ Les instabilités climatiques

C4/ La sixième extinction des espèces (biodiversité)

C5/ L’eau

C6/ Les déchets

C7/ Les risques technologiques

C8/ Les conflits territoriaux

C9/ La malnutrition, la santé

C10/ La faim dans le monde

C11/ Les inégalités sociétales

Quatrième partie 

D/ Les inégalités entre pays (**)  

Stratégies comportementales des acteurs du développement soutenable et des citoyens

D1/ L’implication dans le développement soutenable suppose des changements des comportements individuels et collectifs.

D2/ Application : les petits gestes en faveur de l’environnement  

D/600 QUIZ 

D3/ Les changements d’attitudes de voisinage : les changements dans le choix des transports

D4/ La gratuité durable 

D5/ L’empreinte écologique 

Statut de l’acteur ou du citoyen

Domaine de responsabilité et du risque

Objectifs

Méthodologies suggérées

D/700 QUIZ 

Cinquième partie 

E/ GLOSSAIRE

F/ REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

G/ SITES pour le suivi et l’évolution du développement soutenable

H/ Remercîments (aux membres du comité de lecture et aux différents contributeurs)

Pour en savoir plus

DEVISE :

 

« La liberté est la conscience de la nécessité » (suivant Spinoza)

 

 

PRINCIPAUX OUVRAGES ET INNOVATIONS: (liste non exhaustive)

 

1974 - Energies Renouvelables (CARGESE)

 

1975 - Enseignement par alternance à l’Université Paris 7 au DEUG 1 an en entreprise 1 an études

 

1976 - Ecologie Quantitative (2 Tomes, Venise)

 

1979 - Bilan écologique de l’entreprise et écosystème industriel (concept)

 

1981-1985: Programme emploi innovation environnement

 

1982: Communication environnementale 

 

1990: Ecologie industrielle (premier ouvrage en français, publié Ed. Hermann) à la mémoire de Philippe Esquissaud

 

1991-1993: Ecoproduit (Ed. Economica)

 

1996 :

- La communication environnementale (Ed. Economica)

- Triselec la bonne affaire (Ed. Economica)

 

1997-2001: Les innovations des Eco-industries (avec REED Expositions, 5 ouvrages publiés par Ed. Economica)

 

2001-2003: Eco conception (deux ouvrages, Ed. Economica)

 

2006:

- Jeu de développement durable Praxis 21 pour les écoles primaires, collèges et citoyens 

- Création de l’Association et du Réseau Stratégies Durables.